Conseil pour les étudiants qui veulent réaliser une colocation à Paris

trouver colocation paris

Suite au décrochage d’un nouveau diplôme ou pour une embauche de stage dans une société de renom, vous projetez de déménager dans la capitale en vue de poursuivre vos études et vous développer. Représentant une possibilité d’émancipation pour certains ou une source de déconvenues pour d’autres, la vie à Paris différera probablement de celle que vous aviez menée auparavant. D’où la nécessité de recourir à certaines solutions pour éviter le dépaysement, mais aussi et surtout pour ne pas abandonner prématurément ses projets et ses études en ayant perdu le moral. Dans ce sens,  colocation à Paris reste votre première alternative. Avoir un colocataire ne fera pas que réduire votre solitude et vos frais de logement, mais semble également vous apporter un soutien humain qui vous motivera durant tout votre séjour.

Recréez votre communauté

Généralement, les étudiants provinciaux ne disposent pas des mêmes soutiens communautaires comparés aux étudiants étrangers qui viennent étudier chaque année à Paris. La raison principale de ce certain isolement relèverait de la culture individualiste très caractéristique de ces étudiants natifs qui avaient l’habitude de vivre et de se déplacer de mur en mur pour toutes leurs activités. Pourtant, durant toute la période d’adaptation, ils se retrouvent loin de leurs familles et de leurs amis, les seuls remparts où ils avaient l’habitude de s’agripper en cas de difficulté. D’où la nécessité de recréer des liens avec une communauté pour en recevoir le soutien. Vous pourrez par exemple retrouver des gens de votre région et commencer à tisser des liens avec eux. Commencez également à intégrer une équipe sportive, un groupe spirituel, une chorale ou encore une communauté musicale. Le constat du partage des mêmes affinités facilite effectivement la conversation et favorise un tissage des liens plus rapide. Et enfin, songez à vivre en colocation à Paris peut vous apporter toutes ces solutions en même temps et vous épargnera de rentrer le soir dans un logement vide où il n’y aura personne pour vous voir arriver. Avec une ou de nouvelles compagnies, vous serez automatiquement sensibles à la socialisation et logiquement à vous intégrer totalement dans une nouvelle communauté.

Apprenez à survivre dans le métro

Devoir se plier aux horaires du métro risque également de décourager les nouveaux étudiants qui habitent en colocation à Paris. Vous devez de ce fait étudier toutes les possibilités de moyens de déplacement accessibles avant de vous décider de prendre le métro. En effet, vous risquez de perdre du temps pour un trajet que vous pourrez très bien faire à pied. Vous disposez également d’un autre moyen de transport en commun ponctuel : le bus. Il peut offrir des promenades en ville si vous disposez bien sûr du temps nécessaire avant de vous rendre dans votre établissement. Métro et bus présentent l’avantage d’arriver à l’heure à destination, mais dans le cas où vous n’auriez pas d’amis pour vous accompagner, vous risquez de vous ennuyer. Pensez alors à apporter un livre, à écouter un podcast pour réduire le temps vacant que vous dépensez durant vos déplacements. Sinon, beaucoup privilégient le vélo qui reste néanmoins sportif, mais tout aussi économique qu’écologique. De plus, avec les subventions massives de l’État et de la ville pour l’achat d’un vélo électrique, pourquoi s’en priver ?

Gérez bien votre budget

Il est universellement acquis que le coût de la vie à Paris semble être assez élevée par rapport à celui des provinces. Prestiges de la capitale à part, ce fait reste explicable par le flux qui s’y opère de manière très rapide. Toutefois, il est à noter que déjà le fait de choisir de vivre en colocation à Paris plutôt que de vivre seul dans un appartement ou dans un studio constitue une bonne alternative pour diminuer les dépenses en termes de logements. Il est tout de même recommandé aux nouveaux étudiants qui percent dans la gestion indépendante de leurs budgets de surveiller de près leurs autres charges fixes comme l’électricité, le gaz ou encore la ligne téléphonique afin d’éviter au maximum les mauvaises surprises lors de la facturation. Vous pourrez de ce fait recourir à l’usage de l’e.equilibre d’EDF pour réguler cette consommation d’énergie. Mais outre ces dépenses, pensez également à définir des budgets par poste de dépenses et de vous y tenir. Vous pourrez à cet effet vous fixer un objectif afin de vous motiver à dépenser moins et pourquoi pas à épargner. À titre d’illustration, pensez à organiser une grande fête pour votre anniversaire ou pour votre diplôme ou pour vous acheter de jolies choses ou pour voyager, etc. Ainsi, vous établirez mieux vos comptes d’entrées et de sorties d’argent et vous ne risquez pas de vous retrouver dans le besoin avant la fin du mois ou jusqu’à l’obtention de votre bourse.

Prenez le temps de savourer le paysage

Et enfin, il convient de préciser que malgré l’atmosphère grisaille et la monotonie de la vie quotidienne à Paris, cette ville réserve encore beaucoup d’espaces et de centres de loisirs en plein air qui sont ouverts au public. Pour ne citer que Montsouris ou encore Buttes-Chaumont, notez que vous ne serez entièrement parisien que si vous n’effectuez des promenades en ville au moins une fois par semaine. En plus de vous détendre et de vous aérer, vous aurez également l’occasion de visiter des lieux uniques même sans voiture. Si vous habitez en colocation à Paris dans les environs du Parc des Sceaux ou encore à Fontainebleau, vous pouvez vous y rendre pour visiter le parc ou faire des sorties et des escapades en forêt pour vous détendre et passer au vert seul ou accompagné de vos nouveaux amis ou colocataires. Durant les beaux jours, des baignades peuvent se faire dans les îles de loisirs de Cergy ou Créteil. Le fait de se ressourcer semble apporter de bons résultats pour survivre et accepter les changements qui interviennent avec le déplacement et le déménagement. Il vous aidera également, en tant qu’étudiant à poursuivre avec sérénité votre objectif de réussite dans vos études et probablement aussi dans la vie.

Laisser un commentaire